Développement commercial de la ZAC d’Aquitaine

Ce fut longtemps une promesse électorale et l’objet de nombreux épisodes et rebondissements. C’est aujourd’hui une réalité, l’Ecoparc sort de terre sur la ZAC d’Aquitaine. Après l’installation en 2015 de deux premières entreprises , de nouvelles enseignes proposent aux Cubzaguais et aux habitants de la Haute-Gironde une offre commerciale plus large et des emplois locaux.

Développement commercial de la ZAC d’Aquitaine

 

Pour mémoire, le projet est né en 2005 quand la Communauté de Communes du Cubzaguais engage la réalisation d’une Zone d'Aménagement Concerté (ZAC) sur le site de l'ancien hippodrome à Saint-André-de-Cubzac pour installer des entreprises, des commerces et des services, le projet phare étant un complexe touristique et commercial : le Village de marques.

10 ans plus tard, le Village de marques a subi de nombreuses avaries politiques d'origine métropolitaine et il attend aujourd'hui que la justice se prononce. Heureusement, pour le reste, les choses avancent.

Une offre commerciale plus large et des emplois locaux

 

En 2015, la communauté de communes a réalisé les aménagements de réseaux et de voiries pour un montant de 3 800 000€. Deux premières entreprises se sont installées : Préfal et Soblaco. Depuis le début de l'été 2016, l'Ecoparc commercial propose aux Cubzaguais et aux habitants du Nord Gironde une offre commerciale qu'ils attendaient depuis longtemps.

Avec l'agrandissement de Bricomarché, et l'installation de 11 autres enseignes dont Darty, Décathlon ou Joué-club, plus besoin de s'imposer les bouchons de la rocade pour aller faire des achats d’équipements.

« Les nouvelles enseignes ont tout de suite trouvé leurs clients et même au-delà de leurs prévisions, souligne Célia Monseigne. La preuve est faite que les besoins existaient et que lorsqu'ils le peuvent, les habitants consomment sur place. La preuve est faite aussi que l’on peut augmenter l’emploi local, avec la création de près de 70 nouveaux emplois sur la ZAC d’Aquitaine. Au-delà de l’emploi, ce sont des lieux de stages et d’apprentissages supplémentaires pour nos jeunes en formation. »

La Maison des services au Public et la piscine

 

En plus du cinéma, deux équipements publics sont maintenant attendus : la Maison des Services au Public qui rassemblera un grand nombre de services publics en un même lieu (Service-emploi, permanences de Sécurité Sociale ou juridique, etc.) et la piscine couverte, qui fait actuellement l’objet d’un complément d’étude financière.

Enfin, la Communauté de Communes et le Conseil Départemental vont réaliser un nouveau giratoire sur la RD137 pour créer un deuxième accès sur la ZAC (travaux prévus à l’été 2017) et une étude de traversée piétonne est en cours.

 

Le développement local de notre territoire est en marche, il faut s’en réjouir, mais les élus devront rester vigilants quant à l’équilibre et la qualité des projets.