Une semaine du développement durable, pour quoi faire ?

Christophe Pilard, militant écologiste de longue date, élu municipal d’Europe Ecologie les verts depuis 15  ans, et membre très impliqué de notre association Saint André Avance depuis sa création, s’interroge sur le bien-fondé de la dénomination de cette semaine et sa portée : un coup de projecteur sur les graines semées au quotidien ?  Sur  le chemin qu'il nous reste à parcourir ?

Le concept de développement durable ne date pas d'aujourd'hui, et d'ailleurs est-il vraiment bien nommé? A la durabilité souhaitée, certains préfèrent l'idée de soutenabilité.

 

En effet, le but n'est pas de durer, on peut faire durer les pires choses, que de promouvoir une transition vers un modèle soutenable pour nous (humanité) dans un éco-système qui a ses limites.

 

Ce n'est donc pas tant un développement que nous souhaitons, car cette idée suppose le "toujours plus",  mais bien un changement de modèle, une autre façon de partager notre environnement et d'y vivre, bref, une transition écologique de notre vie quotidienne.

 

Si les grands de ce monde se montrent très à l'aise lors des forums internationaux et autres "festivités" très médiatisées, les actes ont du mal à suivre ensuite dans le déroulé des jours de chacune et chacun d'entre nous.

 

Le vrai changement ne viendra pas d'en haut, la globalisation d'une économie rendue folle engluant les décideurs mondiaux dans leur immobilisme. La transition qu'il nous faut démarrer verra le jour à la base, dans les petites initiatives, qui vont de l'idée personnelle à la volonté d'une collectivité de "faire autrement". Ainsi, des initiatives voient le jour un peu partout, les exemples ne manquent pas, ici et ailleurs. Mises bout à bout, ces initiatives sèment les graines d'un changement vital et nécessaire pour tous, si nous voulons continuer à vivre sur cette planète et en faire profiter nos enfants.

 

A St André comme ailleurs, nous essayons de mettre en avant certaines initiatives, celles qui nous sont possibles, celles aussi qui nous font espérer, enfin celles qui nous font rêver... Cette semaine du "développement durable" (puisqu'il convient de le nommer ainsi jusqu'à maintenant) est là pour mettre un coup de projecteur sur le chemin qu'il nous reste à parcourir, sur les graines semées au quotidien aussi...