Qu’est-ce que les TAP citoyenneté ?

A l’occasion de » l’affaire du potager » –qui a déçu les enfants et agité les médias- nous avons appris l’existence de TAP citoyenneté dans les écoles. Pour savoir quelles activités recouvrent ce vocable, S2A a rencontré l’adjointe à l’Education, Laurence Pérou. 

La réforme des rythmes scolaires de 2013 a institué un temps d’activités se déroulant après la classe (TAP) et dont l’organisation relève de la commune. Activités sportives ou culturelles, ludiques, mais aussi, comme nous avons pu lire dans la presse, à l’occasion de l’affaire du potager qui a déçu les enfants et agité les médias, des TAP citoyenneté. Que recouvre ce vocable ? S2A a rencontré l’adjointe à l’Education, Laurence Pérou

 

Pourquoi des ateliers citoyens ?

« Dans un contexte un peu inquiétant (attentats, abstentionnisme électoral, montée du FN, …), il s’agit d’intégrer les plus jeunes à la vie collective, de leur transmettre des valeurs, de leur permettre de mieux connaitre et comprendre leur environnement. Mais d’une manière ludique et fonction de leur âge. »

 

Quelles sont les activités proposées ?

« Les activités vont de la découverte du patrimoine (visite du château Robillard), au respect de la biodiversité (plantation d’arbres, jardinage, fabrication de nichoirs) en passant par la solidarité (rencontre avec les Restos du cœur et le Secours Populaire), la rédaction d’un journal, la découverte des institutions (visite de la Mairie, échanges avec  le Maire et les élus) ou l’éducation à la sécurité avec les pompiers et les gendarmes. »

 

Qui encadre ces activités ?

« Selon les thèmes, les intervenants de nos ateliers reçoivent des invités pendant les TAP. Mais, depuis cette année, nous avons organisé plusieurs sorties. Les intervenants sont alors secondés par des élus et, depuis janvier, par les 4 jeunes en service civique à Saint-André qui ont été formés à l’encadrement des enfants. Un grand merci aussi aux agents municipaux qui ont reçu les enfants et expliqué très concrètement les missions du service public. »

 

A qui s’adressent-elles ?

« A tous les enfants des écoles élémentaires. Au vu des inscriptions (ce sont les enfants qui choisissent leur TAP), ce sont des ateliers qui ont beaucoup de succès ! »