L'Ecole Lucie Aubrac fera sa 1ère rentrée en septembre    

Au coeur d'un quartier en pleine transformation et pour un moment en chantier, le groupe scolaire sera le premier bâtiment de Bois Milon à ouvrir ses portes. S2A a rencontré Laurence Pérou, adjointe à l'éducation, pour en parler.


La nouvelle école sera-t-elle prête pour la rentrée ?

Oui ! Sauf catastrophe majeure et imprévue, les travaux se termineront vers la mi-juillet.

 

Combien de classes et d'élèves ?

La nouvelle école ouvrira avec 5 classes transférées depuis les autres écoles : 3 classes de primaire et 2 classes de maternelle. A ce jour, les effectifs fluctuent, ils sont aujourd’hui à 144 élèves.

 

D'où viennent les élèves ?

Les élèves sont ceux qui habitent le secteur de Bois-Milon. Ce qui n’est pas forcément simple pour les familles, pour les enseignants et pour le personnel transférés cette année … Mais, au final, les demandes de dérogation ne sont pas plus nombreuses que les années précédentes. Visiblement, les familles sont plutôt satisfaites d’avoir une école toute neuve près de chez eux. Et les mêmes services que dans les autres écoles : le ramassage scolaire et le centre de loisirs.

Quels sont les impacts sur les autres écoles ? Et sur les effectifs ?

Les autres écoles transfèrent toutes une classe (deux pour Pierre Dufour) vers Lucie Aubrac. Il n’y a pas, cette année, de création de classe nouvelle qui permettrait d’alléger les effectifs. Cette décision appartient à l’Education Nationale qui, et c’est plutôt inquiétant, vient de supprimer le plafond qu’elle avait fixé à 32 élèves maximum par classe…

 

Qu’en est-il des axes de circulation pour se rendre à l'école ? Des cheminements doux sont-ils prévus ? Et le stationnement aux abords sera-t-il facile ?

Il est vrai que le quartier tout entier est en pleine évolution et que les phases de travaux ne sont jamais faciles pour les usagers. Mais les aires de stationnement existent déjà près de l’école, de nouvelles voiries sont en construction et celles qui existent devraient être très vite calibrées pour faciliter et sécuriser la circulation. Quant aux circulations douces, dans un éco-quartier, elles sont intégrées au projet depuis l’origine.

 

Pourquoi le nom de Lucie Aubrac ?

L’école est au cœur d’un quartier dont les noms de rues sont un hommage aux femmes engagées, d’Olympe de Gouges, à Louise Weiss en passant par Joséphine Baker. Lucie Aubrac est aussi une femme d’exception connue pour son rôle dans la résistance au sein du réseau Libération-Sud et pour la manière dont elle a orchestré l’évasion de son mari aux mains de la Gestapo. La guerre terminée, en parallèle de sa carrière d’institutrice et de professeur, elle a aussi été une militante pour la paix et pour les droits des femmes.